Hôtel de Ville

Sur son fronton est écrit en latin : bâtiment public consulaire reconstruit par souscription en l’an 1752, par MM les consuls Joseph Berbiguier et Jérôme Raymon.

Sur la façade, plusieurs plaques indiquent la hauteur des inondations :

   - La crue du 10 octobre 1827 emporte des tronçons de la digue en terre et endommage 80 maisons.

   - La crue du 3 novembre 1840 détériore 83 maisons à l’intérieur du village.

   - La crue du 31 mai 1856 est tellement violente que l’empereur Napoléon III se rend sur place pour constater les dégâts et ordonne l’exécution de la digue actuelle.

Son campanile (appelé aussi beffroi dans le Nord de la France) est remarquable par son bulbe en ferronnerie d’art, typique de l’architecture provençale.